Comment garder le cap de vos bonnes résolutions de la rentrée ?

Par Thomas Marcilly|septembre 16, 2016|Lettres

Je vous propose de rejoindre les mots de Enguerrand de Christen dans sa dernière lettre inspirante de ce mois de septembre, période de rentrée. Avec pour thématique : 
 
Comment garder le cap de vos bonnes résolutions de la rentrée ?
 

A la rentrée, les rires d’enfants, le son des craies et des cahiers foisonnent à l’école, mais aussi dans nos têtes. Autant d’envies, de désirs de changement, d’aspirations à concrétiser, de projets nouveaux, déboulent dans nos esprits… 
 
Tout est à créer, à faire, à vivre. Bref, c’est (aussi) la rentrée de tous les possibles !
 

Certains d’entre vous vont s’inscrire à des cours de danse. D’autres vont chercher à mieux se nourrir pour effacer les excès de l’été. D’autres auront l’élan de remettre leur vie “au propre”, après en avoir esquissé des brouillons pendant des années. La rentrée est un catalyseur des élans du coeur. C’est une ambiance collective, où chacun se pousse mutuellement dans ce renouveau.
 
Mais une difficulté guette : il reste à tenir le cap de ces envies ! Car il est très facile de se projeter, depuis son canapé, à faire du sport tous les deux jours. Il est aisé de se dire qu’on va manger plus sainement, quand on a le ventre plein d’un jambon-beurre avalé entre midi et midi deux. L’expérience nous montre que la réalité est toute autre…
et qu’elle nous rattrape vite ! 
(lire la suite)
Aussi, si vous ne connaissez pas encore Enguerrand de Christen, il y a aussi le reportage inspiré réalisé pour le blog ci-dessous.  

Douce expérience à vous, 

Thomas
 

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ZqPPMo13Dns&w=853&h=480]

Partager cet article:

A propos Thomas Marcilly

Je suis Thomas Marcilly, auteur, psychopraticien et formateur. Je vous souhaite la bienvenue dans mon cabinet de psychothérapie analytique, de psychanalyse symbolique et d’accompagnement Le Souffle des Âmes. J’ai spécialisé mon accompagnement sur la thématique de l’hypersensibilité dans la mesure où cette aptitude nécessite selon moi et de la part de l’accompagnant : une expérience éprouvée, une attention singulière et une méthode multi-référentielle. L’hypersensibilité s’installe parfois sur le terreau d’une histoire forte, sensible, violente. Une nouvelle écoute, un nouveau regard, dans un cadre éthique favorisant la relation et le travail ensemble, l’accompagnement que je vous propose est un espace dans lequel nous allons pouvoir réhabiliter l’être sensible que vous êtes. Mon métier de Psychopraticien à Sanary-sur-mer est orienté par mon parcours de transformation personnelle, d’une formation continue professionnalisante depuis 2010 et d’une supervision personnelle.

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.