Apprendre en toute sécurité

Par Thomas Marcilly|novembre 2, 2015|Lettres

(cliquez ici pour voir la lettre du mois de novembre dans son intégralité)

Chers amis, 

A chaque passage dans le nouveau mois, j'aime pouvoir vous partager de quoi inspirer quelques détails soufflés dans votre vie. 

Depuis 4 ans, contribuer sous des formes diverses, à partager de ce que j'expérimente comme étant l'élan de la vie, nourrit de multiples besoins en moi et notamment celui de contribuer. J'ai débuté en me cachant derrière un clavier puis j'ai laissé doucement ma voix s'exprimer à la radio, pour m'autoriser à me dévoiler en vidéo et mener des rencontres humaines en personne. Et j'aime me laisser toucher parce que je sens juste en moi, en l'instant. Pourquoi ? 

Chaque passage ne peut être une ouverture par le média ou la rencontre, si je ne le vis pas en moi en même temps. Je suis pourtant souvent passé en force sans écouter ce qui était complètement en moi. Résultats immédiats : émotions bloquées, corps verrouillé, communication coupée... la solution n'est pas là, mon être somatise et m'alerte ! 

Dans l'école de la vie aujourd'hui, j'apprends à prendre soin d'écouter des rythmes multiples à l'intérieur de moi, en aspirant à réunir tout ce que je suis, écouter tout ce qui parle en moi. Et c'est lorsque je me plonge davantage dans un travail thérapeutique intérieur, que je rencontre ce que je n'aime encore pas totalement, ce que je n'accueille pas encore avec empathie. L'expérience se nourrit du temps passé, de la connaissance de notre terrain intérieur. Tout cela est un chemin de rencontre avec l'instant et dans notre qualité d'être incarné. 

Il y a un aspect de moi avec lequel je suis sensiblement en lien depuis quelques semaines : être en sécurité. 

J'expérimente aujourd'hui que notre ouverture à notre splendeur ne peut se faire véritablement que lorsque nous nous sentons en sécurité, en nous. C'est ce que révèle la conscience de notre chakra racine qui nous invite à comprendre ce que nous sommes depuis notre structure primaire : famille, argent, société, corps... Ce centre énergétique maintient le château de cartes, notre verticalité. Il est le réceptacle de tout ce que nous pouvons goûter depuis la conscience des autres chakras. 

Tout nous ramène donc à notre base qui par instinct de survie, va installer ou non dans notre structure, ce que nous lui proposons. Nous ne pouvons donc pas aller plus vite que notre musique intérieure. Nous ne pouvons que proposer à notre Humanité de mieux se réunir en nous. C'est ainsi que je ne crois qu'en ce qui parle avec douceur à la musique de mon coeur, qu'en ce qui cherche à être en empathie avant même de transformer. 

Cet Être vertical que nous sommes n'a pas le souvenir immédiat de son essence, ni-même des meilleures stratégies à adopter pour contribuer. Tout cela n'est que de l'expérience directe se proposant avec le temps. Alors je nous propose de nous offrir aussi ce temps-là, pour laisser s'infuser en nous le délice d'être vivant. 

Je comprends que notre plasticité au changement n'est efficace que dans le goutte à goutte. Les travaux du Dr Bach (Elixirs de Fleurs) ou de Marshall Rosenberg (Communication NonViolente), les disciplines philosophiques ancestrales telles que Yoga, les enseignements passant par la pratique méditative... se construisent sur cette puissance de la goutte donnée régulièrement qui remet en circulation le coeur de qui nous sommes. 

J'expérimente parfois la vie dans son infime petitesse, parfois dans son mouvement permanent qui me fait UN avec TOUT. Et je crois bien que notre rôle dans cette qualité que nous incarnons est simplement de goûter à la douce joie d'être finalement un parfait funambule 🙂 

Voilà tout ce que je vous propose dans ce blog depuis des années : des gouttes ici et là, dans des tonalités plus ou moins ancrées et profondes, à laisser infuser en vous. 

10 propositions ce mois-ci pour vous et vos amis ! Je vous invite à laisser aller votre élan de partager ces mots à 10 personnes de votre entourage. Simplement et uniquement pour cocréer ensemble, un monde meilleur. Si cela est plus précieux pour vous de garder ces lettres en secret, l'idée me plait aussi ! 

Après avoir déposé ces mots, bercé par la lumière du matin de ce 1er novembre, je vais m'offrir une pratique de Yoga avec ma musique préférée. Tout cela pour laisser la douceur faire son chemin en moi. Et vous, c'est comment de votre côté ? 

Je vous souhaite de tout coeur, une réalité vivante, douce et aimante. 

Thomas 

PS : je serai heureux de vous retrouver pour une rencontre individuelle ou à l'occasion du prochain atelier en ligne, que j'organise pour vous, le 24.

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.