Je ne vous demande pas de regarder cette vidéo

Par Thomas Marcilly|octobre 14, 2015|Lettres

Je suis désolé... je ne vous demande pas de regarder cette vidéo quoi que... je crois qu'il nous faut réellement transformer cette ignominie ici et maintenant sans trouver encore la moindre excuse qui peut justifier les tortures immondes qui se déroulent souvent à deux pas de chez nous.

J'ai fais ce choix il y a 5 ans, de ne plus participer à cette traite qui me rend réellement malade et triste. J'ai fais ce choix dans mon assiette, dans mon corps, dans ma tête, pour honorer mon âme et la Conscience et j'ai proposé à chacune de mes cellules cette transformation d'un archaïque en moi.

Et aujourd'hui je comprends mieux pourquoi je ne peux proposer à mon corps qu'une alimentation consciente et souvent vivante. L'absurdité en 2015, de s'alimenter comme si nous étions les Rois de cette Terre, arrêtons ce massacre !

Je porterai ce message en conscience jusqu'à la fin de mon incarnation et parce que depuis que je SAIS, je ne peux plus fermer mes yeux et croquer la vie. Je la respecte trop en eux, trop en moi.

La vie, je la croque en oeuvrant pour une cohérence intérieure, pas en jouant avec la mort sanglante.

Je ne vous demande pas de regarder cette vidéo car elle pourrait juste changer votre vie. 

L214 révèle l’agonie des animaux derrière les murs de l’abattoir d’Alès (Gard). Chevaux, vaches, veaux, cochons, agneaux et moutons y sont tués dans un océan de souffrance et d'indifférence. Entrez dans un abattoir. Voyez par vous-mêmes et aidez-nous à arrêter cette cruauté. Si vous redoutez de regarder ces images, c'est que vous savez qu'il s'y déroule des scènes auxquelles vous êtes intimement opposé(e). Vous avez le pouvoir d'arrêter cela.

Je suis désolé,

Je vous demande pardon,

Je vous aime,

Je vous remercie.

 
Thomas

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.