Une cuisine alternative, consciente et gourmande

Par Thomas Marcilly|août 19, 2015|Lettres

Spécialiste des recettes sans gluten ni produits laitiers, Valérie  Cupillard est l’auteur du 1er livre paru sur le sujet « Sans gluten naturellement » (préfacé par le Dr Seignalet), en 2002. Depuis elle a écrit de nombreux autres livres dont « Desserts et Pains sans gluten », « Cuisiner gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs… », « Le régime Seignalet en 60 recettes »… mettant en place les bases d’une cuisine alternative pour les personnes sensibles.

Parmi ses derniers titres, on citera « Bio, Bon, Gourmand » (éd Prat), un livre conçu comme un cours de cuisine, la « bible » de la cuisine bio et « Mes assiettes végétariennes équilibrées » (éd Prat), pour cuisiner au fil des saisons et apprendre à mettre en valeur les protéines végétales.

Retrouvez Valérie Cupillard sur son blog www.biogourmand.info

 

Comment définir aujourd'hui votre posture Valérie ? Chercheuse, aventurière, gourmande, passionnée ?

Lors d’une rencontre Nature & Progrès, on m’avait présentée comme une « artiste libre en cuisine », je trouve que cela correspond bien à ma façon d’envisager mon travail sur l’alimentation !


 

Quelle est votre définition aujourd'hui Valérie du "bien et mieux manger" ?
Ma cuisine permet l’application de consignes d’alimentation « santé » simplement empreintes de bons sens… L’utilisation d’une cocotte-minute ou de beurre pour poêler n’est pas compatible avec ma cuisine bio ! Avec nos connaissances actuelles sur les méthodes de cuisson et les qualités de certains aliments, il devient évidemment utile et intéressant de transformer nos savoir-faire pour trouver un juste équilibre.

Nous sommes  tous de plus en plus à l'écoute de nos besoins, plus respectueux envers notre corps, cela passe par le choix du bio et par des prises de conscience​ sur des règles de diététique aujourd'hui désuètes.

Je trouve assez formidable le fait de pouvoir agir dans un domaine qui nous accompagne toute notre vie, en l’occurrence l’alimentation, avec nos repas 3 fois par jour ! D’autant plus lorsque nous en voyons les effets et que ces changements nous font nous sentir mieux.

 

Qu'est-ce qui vous anime le plus aujourd'hui dans votre métier ?
Donner envie de cuisiner et transmettre des recettes toujours plus abordables à ceux qui font leurs premiers pas en bio !

Etre en adéquation avec la demande des lecteurs, réussir à répondre à leurs attentes et pouvoir leur proposer des solutions lorsqu’ils sont confrontés à des choix alimentaires qui leur paraissent de prime abord contraignants (cuisiner sans lait ou sans gluten…). Arriver à leur démontrer qu’en changeant d’angle de vue et d’habitudes culinaires (moins de protéines animales, plus de protéines végétales…) c’est simplement bon…

Se faire plaisir en mangeant des aliments sains et respectueux de l'environnement est un message qui se lit à travers tous mes livres. Depuis que je cuisine bio, c’est la nature qui m’inspire, c’est pourquoi je privilégie les recettes simples pour transmettre la fraîcheur des fruits et légumes et faire ressentir la vitalité des bons produits.

Chacune de mes recettes est construite pour réussir l’équilibre entre une composition cohérente au niveau « diététique » et des saveurs qui vont combler les papilles. C’est un défi culinaire qui me passionne. Trouver l’équilibre entre ce qui est bon pour la santé et bon, tout simplement.

 

Sentez-vous l'importance de démocratiser une alimentation santé et consciente ?

Est-ce toujours simple d'œuvrer à votre niveau ?

Au fil de mes livres, j’ai essayé de mettre en valeur des produits auxquels on ne pense pas forcément, mais qui possèdent des qualités nutritionnelles indéniables et un bel intérêt gustatif ! Je souhaite faire des propositions culinaires qui apportent du « mieux-être » et qui vont permettre au lecteur d’adopter une variété dans ses habitudes alimentaires.

Il est inutile que je conçoive des recettes avec des sauces à la crème fraîche ou des gâteaux avec du beurre, il en existe déjà des quantités ! Dans la cuisine que je propose, les matières grasses animales sont remplacées par des huiles bio de 1ère pression à froid, des purées d’oléagineux, des crèmes végétales liquides… C’est à la fois une autre approche nutritionnelle et une invitation à la découverte de nouveaux horizons gustatifs !

Mettre les légumes et les variétés anciennes en valeur saison par saison, développer des recettes « sans blé » pour éviter le gluten omniprésent dans les recettes classiques, valoriser les protéines végétales, donner une vraie dimension à l’utilisation des graines germées, présenter les huiles essentielles et les eaux florales en cuisine, opter pour des cuissons douces… font partie des bases de ma cuisine bio. 

Mes lecteurs et lectrices sont les meilleurs ambassadeurs-ambassadrices, c’est eux qui relaient mon travail et l’enrichissent de leur expérience, ils font goûter mes recettes autour d’eux, cuisinent pour leurs proches, éduquent le palais de leurs enfants, transforment les habitudes alimentaires familiales, offrent mes livres et font passer leur message pour une alimentation santé et consciente.

 

Comment a évolué dans votre expérience personnelle, votre relation entre l'alimentation et votre santé ?

C’est une relation empreinte de légèreté et de souplesse qui s’équilibre entre réflexion et inspiration.

Chacun de mes livres a tracé mon chemin, j’ai « vécu » tous les sujets travaillés, certains étaient des coups de cœurs, d’autres des passions ou des prises de position. Chaque thème abordé m’a permis de mettre sur la sellette une facette de la cuisine bio, que ce soit les graines germées, les huiles essentielles en cuisine ou l’assiette végétarienne équilibrée.

Au quotidien, ma relation entre l’alimentation et ma santé, c’est une expérience, c’est toujours le livre que je suis en train d’écrire…
 
 

 

Quelle place accordez-vous à votre intention et votre intuition lorsque vous cuisinez ou créez une recette ?
La plus grande !

Ma mère et mes grand-mères cuisinaient avec beaucoup d’amour et avaient chacune leurs spécialités, elles n’utilisaient pas de livres et connaissaient leurs recettes par cœur. Toute petite, j’aimais déjà être spectatrice de leur expérience en cuisine, sans peser, sans calculer, elles savaient d’avance le résultat et c’était toujours réussi. 

C’est cette partie « magique » qui m’a séduit dans la cuisine, il y avait non seulement des « formules » avec la liste des ingrédients, mais aussi des choses plus subtiles à développer : de l’intuition, du ressenti. Mon plus grand plaisir était de composer avec les ingrédients du placard et de passer un après-midi complètement plongée dans la cuisine.

J’ai toujours laissé le fil de mon inspiration guider mes recettes, cela m’a d’ailleurs obligé à adopter une plus grande rigueur à mes débuts quand j’ai commencé à donner des cours de cuisine car je n’avais pas l’habitude de tout noter au gramme près ! J’étais plutôt attentive à la texture et à mes sensations. A partir du moment où j’ai écrit des livres, j’ai dû prendre l’habitude de noter mes « formules » en détail… mais j’ai tout de même à cœur d’insuffler une certaine liberté de création pour que le lecteur la saisisse et qu’il s’empare lui aussi du plaisir de l’inspiration en cuisine.

Etre en cuisine est un moment qui me fait autant de bien qu’une méditation et pour garder l’envie de créer intacte, j’ai besoin de rester dans ma bulle, je suis totalement dans l’instant et dans les sensations.

 

Le bien et mieux manger Valérie, est-ce une affaire individuelle, à l'écoute de ses propres besoins ?
Comment ne pas tomber dans les effets de mode et régimes en tout genre ?

L’intérêt pour le contenu de notre assiette peut être suscité de diverses façons, pour certains le déclic est provoqué par l’idée de suivre un régime alimentaire ou un phénomène de mode. Mais lorsque cela n’est pas pensé de façon personnalisé, cela ne dure qu’un temps, il n’y a pas de véritables effets bénéfiques sur le long terme.
J’ai pu rencontrer nombre de lecteurs qui ont fait tout un cheminement, cela a été pour eux l’occasion de rebondir, d’en tirer des leçons pour apprendre à mieux se connaître et à réfléchir sur leurs véritables besoins et aspirations.
 

 

Comment ressentez-vous les prochaines décennies d'un point de vue de notre manière
de consommer et de nous alimenter ?
 
J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à être sensibles au naturel, aux saveurs et aux valeurs authentiques. J’ai l’impression que nous avons à portée de main cette capacité à améliorer notre alimentation pour qu’elle prenne tout son sens : « l’alimentation ou la 3ème médecine » comme le disait si justement le Dr Seignalet, et d’un autre côté nous avons une dérive industrielle qui transforme l’aliment et nous éloigne de sa forme originelle.

En choisissant des produits issus de l’agriculture biologique, leur qualité ne fait qu’augmenter l’enthousiasme à les cuisiner. On retire une sorte de fierté à faire soi-même un plat composé avec des aliments cultivés dans le respect de l’environnement. On se sent un maillon de la chaîne… c’est une forme de solidarité avec les hommes et les femmes qui cultivent la Terre en la préservant.

Nous sommes face à des choix qui nous relient au monde, je trouve assez fantastique d’avoir un tel pouvoir dans notre assiette ! 

 

La Bio' de Valérie

Consultante pour l’entreprise Multi Restauration Services depuis 2008, elle compose des recettes végétales et des menus  bio qui sont préparés quotidiennement par les chefs de 80 restaurants d’entreprise de la région parisienne. Actuellement, c’est ainsi plus de 6000 repas bio qui sont servis chaque jour dans une formule « Vitamines & Vitalité ».
 
Consultante pour l’hôtel***** Héritage Golf & Spa Resort à l’île Maurice depuis 2007, Valérie Cupillard a contribué à la création d’un restaurant au concept inédit : le Seven Colours Energy Cuisine qui propose une cuisine parfumée aux huiles essentielles et eaux florales bio à travers des menus élaborés selon 7 couleurs.
Ses recettes ont été choisies par le Seven Colours Spa pour offrir des plats à la carte d’une « détox gourmande ».

Valérie fait partie du comité de soutien de l’association Bio Consommacteurs et est la marraine de l’opération « La bio en restauration collective » initiée en 2012 par l’association.
 
Marraine d’une crèche bio : « Le jardin des enfants » avec jardin-potager et pédagogies Pikler / Montessori à Besançon (rentrée 2015). 1ère éco-crèche inter-entreprises qui accueillera 25 enfants de 0 à 6 ans avec un tarif, selon le quotient familial, identique à toutes les crèches collectives. 
 
Valérie Cupillard a créé un blog pour partager avec les lecteurs de ses livres : www.biogourmand.info

 
 

Ses derniers livres
  • « Mes assiettes végétariennes équilibrées » (Ed Prat, 2015)
  •  « Le régime Seignalet en 60 recettes » (Ed Prat, 2014)
  • « Potimarrons, courges et potirons » (Ed Prat, 2014)
  •  « Desserts sains et gourmands » (Ed Prat, 2013)
  • « Cuisiner gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs » (Ed Prat, 2012)
 
 

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.