Nouvelles de l’Inde

Par Thomas Marcilly|novembre 22, 2014|Lettres

Ici le temps se pose et admet qu’il est bon de venir en soi.
 
Quelques jours pour atterrir, quelques heures à trop et ne plus dormir.
 
Le rythme de la grande communauté d’Amma est étonnant, généreux, organisé.
 
Chacun ici vient se trouver, se guérir, s’abandonner ou s’oublier à la vie.
 
J’aime le mélange extraordinaire des populations. Comme un échantillon de ce monde. Avec ceux qui se demandent réellement ce qu’ils ont à trouver ici, ceux qui se guettent, ceux qui sont, ceux qui oeuvrent.
 
De la Grande grand-mère au petit enfant, chacun ici répond à l’appel de ce qui pense bon de faire. 
 
J’aime les Pujas, rituels ancestraux hindouistes, qui me permettent de trouver ces instants de profondeurs en moi, par les vagues de mantras et gestes précis, animés par les renoncés, pratiquant du matin au soir la magie blanche du pays. 
 
J’aime l’abondance de fruits, l’abondance de riz et la cuisine simplifiée. 
 
J’aime le délicieux banana chocolate vegan cake ! Et le ginger tea cookie !!
 
J’aime ce temps que je prends ici pour me raconter des histoires et les rassembler sur un clavier. 
 
 J’ai cocréé les paramètres qui me permettent d’avoir le temps à l’inspiration, pour pouvoir à mon rythme, mettre en forme une étape essentielle de mon incarnation.
 
Amma devrait être de retour, après sa rencontre avec le Pape, un jour ou deux avant mon départ. Ce qui me donne égoïstement le temps de profiter d’un lieu calme et aéré. Quand la Mère rentre chez elle, quand les Mère donne son étreinte, ce sont des milliers de ses enfants qui viennent et s’en vont.
 
Dans tous les cas, ici, elle est avec nous, avec moi, sous une cascade en méditation, dans les murs et les sols.
 
Pour non pas se perdre dans le Maître, mais bien, comme l’enseigne Amma, trouver cette voix du Milieu. Ici sur Terre, pour incarner le Divin et resplendir de notre magie, oeuvrer pour notre mission.
 
Depuis Amritapuri, Om Shanti Shanti Shanti.

 
 

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.