Immersion en soi

Par Thomas Marcilly|octobre 1, 2014|Lettres

J'aime cette sensation naissante quand je vous écris ces inspirations en début de mois.

Je laisse courir sur mon clavier mes doigts, fils de l'âme. 

Cette rentrée de septembre a été une entrée forte et puissante. Nous avons été bombardés d'informations médiatiques difficiles à digérer en soi. A croire que certains jours il n'y a que les conflits qui s'ouvrent à notre avenir. 

J'aimerai pouvoir simplement vous confier ces quelques conseils que j'applique au quotidien :

JE suis un filtre
JE suis un être divin incarné
JE suis responsable de l'Univers qui m'entoure

JE suis un filtre lorsque JE m'autorise à prendre du recul sur les informations visuelles, olfactives, auditives... qui s'immiscent en moi. JE suis un filtre qui est en mesure d'observer avec Amour ce qu'il se passe, de transformer les émotions en moi en faisant naître la compassion. JE suis capable de m'ouvrir à une compréhension plus grande, à voir au delà, en dedans, au travers. J'ai le choix de ne pas polluer mon quotidien avec des sources d'informations différentes. J'ai le choix de ce qui m'entoure, de ce par quoi JE laisse gouverner mes émotions : suis-je encore là en moi ?

JE suis un filtre et JE décide, aujourd'hui, tel le bouton de la fréquence radio,d'ajuster mon rayonnement à ce qui me fait grandir, avancer, entrer en réflexion constructive.

JE suis un être divin incarné sur cette Terre pour expérimenter la dualité. Entre mon corps et mon essence de vie, c'est un jeu perpétuel d'apprentissage. Et JE ressens pleinement en mon intérieur, la lumière qui rayonne, et l'ombre qui prend sa place dans les recoins de mon être encore non explorés. 

C'est ainsi que JE comprends que plus j'éveille mon chemin intérieur, plus JE suis en mesure de rencontrer mon ombre. C'est ce que J'observe en ce monde... ma Lumière me permet de voir en moi l'enfant tyrannique et blessé, l'adulte apeuré et sensible. Ce sont des facettes de mon Être que j'accueille avec une compassion immense et éternelle. Afin que je puisse non pas frôler un mieux-être, mais embrasser une bénédiction intérieure. JE suis entieravec mes fragilités, mes sensibilités, mes erreurs, mes échecs. J'ai matière à grandir chaque jour, chaque jour, chaque jour...

JE suis responsable de l'Univers qui m'entoure et je décide donc de transformer en moi ce que JE souhaite changer dans ce monde. JE suis tellement en lien avec toute vie, toute âme, tout énergie, toute cellule, que JE ne peux qu'initier la construction d'un monde meilleur depuis le centre de mon coeur. JE prends cela comme un acte de vie et d'incarnation. 

 

Ainsi, JE suis désolé, JE te demande pardon, JE te remercie et JE t'aime. 

L'automne est une passerelle élémentaire. JE suis en mesure de récolter et stocker ce dont je vais avoir besoin pour les mois à venir. C'est l'occasion pour amorcer doucement mais surement l'entrée au plus profond de moi. Pour donner à maturer pendant les saisons froides, mes projets, mes idées, mes rêves, mes envies, mes besoins... pour faire naître une explosion de vie au printemps.

JE prends le temps de placer mon souffle de vie dans les magnifiques tonalités de couleurs de l'automne. Des couleurs dont JE suis fait. Des couleurs avec lesquelles JE suis en mesure de colorier mes rêves.

Il est temps de prendre du recul sur le monde.

Il est temps d'atterrir en moi.

Je vous laisse entre ces mots et je vous donne rendez-vous régulièrement sur le blog, afin d'expérimenter ensemble la Vie dans sa globalité.

Je NOUS souhaite une très belle entrée dans les couleurs sublimes de l'Automne.

Thomas

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.