Le goût du miracle

Par Thomas Marcilly|septembre 21, 2014|Lettres

Voici un texte méditatif qui peut inspirer un lundi matin ou transformer cet instant où vous souhaitez vous reconnecter à votre potentiel de vie.

Je vous en souhaite la plus belle des intégrations. 

Voir grand, 

Voir beau. 

Se sentir vivant, 

Se sentir aimant. 



Lorsque se pose mes yeux sur les premiers rayons du soleil de la journée, 

Lorsqu'un grand verre de jus vivant salue mon corps, 

Lorsque mon âme crie YOUPI... 

J'ai le goût du miracle. 



Celui de me voir réussir dans ce qui m'est le plus cher,

Celui de me voir grandir dans la traversée de mes peurs,

Celui de me sentir suffisamment beau pour Aimer, m'Aimer, s'Aimer. 


Tout à créer, 

Tout à modeler, 

Tout à imaginer, 

Sans limites, 

Sans tabous, 

En créant grand, 

En se vivant authentique. 



C'est ainsi que j'escalade une maladresse et puis l'autre, 

Que j'apprends que je ne suis parfois pas dans l'amour, 

Que je ressens que je suis souvent en colère, 

Que je m'absente pour pleurer quelques erreurs. 


Le goût du miracle, 

Celui d'être dans la virtuosité de la vie, 

Celui d'être dans la transformation par l'expérience, 

Celui d'être traversé par la Vie elle-même.


J'ai tant à apprendre dans cette vie,

J'ai tant à parcourir,

Parfois en frôlant le sol,

Souvent en transpirant ma joie vers le ciel.


J'ai tant à expérimenter.

Je n'ai pas à faire que cela soit parfait,

J'ai simplement à tenter,

A oser,

A ressentir.


Je suis en mesure de donner l'axe de ma vie,

Et le faire resplendir de toutes mes bulles de bonheur.

Je m'aime, je m'aime, je m'aime,


Et je me remercie avec la plus douce des étreintes,

Le plus grand des sourires intérieurs.


J'inspire...


J'expire...


Voilà...

C'est fait.


Bienvenue en MOI.

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.